Conseils pratiques

Comment récupérer vos produits ?

Si vous êtes un particulier, vous devez avoir une remorque en bon état.

Nous rappelons que toute surcharge est interdite et sanctionnée. Les véhicules sont pesés sur un pont-bascule afin d’éviter tout risque de surcharge. La masse réelle ne doit jamais dépasser la masse en charge maximale admissible. Pour information, les masses sont inscrites sur les certificats d’immatriculation et, selon le cas, sur la plaque de tare et de surface, sur la plaque du constructeur ou sur le dispositif d’attelage.

Notre carrière propose, par ailleurs, un service de livraison pour les charges importantes.

De quelle quantité de matériaux vous avez besoin ?

Les agrégats (sables et gravillons) sont vendus à la tonne et non au mètre cube.

Méthode de conversion en poids à partir du volume

Commencez par calculer le volume en mètres cube :

Longueur de la surface à recouvrir (en mètres) x Largeur de la surface à recouvrir (en mètres) x Épaisseur de la couche (en mètres)

Puis il vous faut multiplier le résultat par la densité de l’agrégat, pour simplifier les choses on prendra une densité moyenne de 1.8 pour tous les agrégats.

Exemple : Pour recouvrir de gravillons une place qui mesure 10 mètres de long sur 5 mètres de large avec une épaisseur de 10 centimètres :

10 x 5 x 0.1 = 5 mètres cube
5 x 1.8 = 9 tonnes

Quelques types de réalisation

1 tonne permet de réaliser

Epaisseur

Surface

Gravier de décoration / finition

5 cm

12,5 m2

Remblais 0/31,5 ou 0/20 (compacté)

30 cm

2 m2

Boulodrome (sable de carrière 0/4)

10 cm

5,5 m2

Comment calculer le volume de béton nécessaire pour couvrir une route ?

Longueur de la route (en mètres) x Largeur de la route (en mètres) x Epaisseur de la couche de béton (en mètres)

Pour une route d’accès à une propriété, on choisit en général une épaisseur de 10 cm ce qui sera suffisant pour assurer à votre route une parfaite tenue.

Exemple : Pour bétonner une route de 4 mètres de large, sur 50 mètres de long, sur 10 centimètres d’épaisseur, il faut 4 x 50 x 0.1 = 20 mètres cube.

À noter : le calcul est exactement le même pour une dalle au sol.

Afin de vous faciliter le travail, vous pouvez (sous certaines conditions) utiliser un béton fibré. Les fibres pour béton vous évitent (pour les dallages non armés) l’utilisation du treillis soudé.

Il s’agit de fibres de polypropylène directement incorporées au béton lors du malaxage en centrale. Ces fibres ont pour effet de limiter les fissurations de retrait et d’augmenter la résistance du béton aux chocs.

Comment connaitre le nombre d’agglos qu’il vous faut ?

Pour répondre à cette question, il vous faut réaliser un calcul très simple :

Longueur du mur (en mètres) x Hauteur du mur (en mètres) x 10

Exemple : Pour un mur de 3 mètres de haut et de 15 mètres de long, il faut 3 x 15 x 10 = 450 agglos.

Ce calcul fonctionne quel que soit le type d’agglos utilisé.

Comment réaliser votre mur de soutènement ?

Il est important de savoir que les murs de soutènement retiennent en général une pression (terre ou autre) très élevée, c’est pourquoi les choix techniques liés à la réalisation du mur ne doivent pas se faire sans avoir été murement réfléchis.

Pour ce type de travaux nous vous conseillons de rencontrer notre équipe technico-commerciale qui saura vous conseiller en fonction de vos besoins.

Quelles sont les doses à utiliser pour réaliser du béton ou du mortier ?

Pour un béton standard, la règle du 1 – 2 – 3 s’applique, il faut en volume : 1 sac de ciment, 2 seaux de sable et 3 seaux de gravier.

ProduitsVolume de cimentVolume de sableVolume de gravierVolume d’eau
Béton pour fondations12.53.51/2
Béton standard, tous usages1231/2
Mortier1401/2

 

Comment choisir la classe d’exposition de votre béton, selon son utilisation finale ?

BPE - les classes d'exposition courantes

Partager :